Accueil / Conseils / Osez l'Art et la Peinture / Toile, support indémodable

Verso d'une Toile de Peinture

La toile, un support indémodable

Une toile est une pièce de tissu que l'on peut tendre sur châssis et qui sert, après préparation, de support à peindre. Elle est tellement usuelle en peinture à l'huile et l'acrylique qu'on utilise couramment ce terme pour désigner une œuvre peinte. Les surfaces que l'on peut peindre sont pourtant multiples et variées, alors pourquoi la toile s'est-elle imposée à ce point dans le monde des Beaux-Arts en Europe ? Comment les Artistes ont-ils su tirer parti de ses qualités ? Nous vous invitons à lever le voile sur la toile.

La toile s'est hissée haut dans l'Art Occidental

Les Artistes ont longtemps peint et peignent encore sur de multiples supports, qu'ils soient rigides comme la pierre, le verre ou le métal, ou souples comme le papier ou le carton. La toile comme subjectile, c'est-à-dire comme surface servant de support à une couche d'apprêt, de peinture et/ou de vernis, est utilisée depuis l'Antiquité, mais a été délaissée au profit de panneaux de bois au Moyen-âge. Ils étaient alors plus faciles à se procurer que les toiles de lin ou de chanvre qu'il fallait acheter auprès de fabricants de voiles. Le terme "canvas" en anglais s'utilise d'ailleurs aussi bien pour désigner une toile qu'une voile. A partir du XVIe siècle, les commandes des fresques et de retables de l'Eglise sont peu à peu remplacées par des demandes de portraits ou de petits tableaux. En parallèle, le perfectionnement des métiers à tisser fait baisser le prix de la toile. Elle offre en outre aux Artistes la possibilité de réaliser de grands formats légers et faciles à transporter.

Autre avantage et non des moindres de la toile, c'est qu'elle se tend sur châssis. Cette même toile que l'on peut enrouler, transporter sous le bras et réparer devient ainsi rigide et peut être posée sur un chevalet. Les châssis entoilés offrent par ailleurs de nombreuses possibilités de formats, du plus standard (Figure, Paysage, Marine) au plus original (ovale, carré etc.). La toile avait ainsi tous les atouts pour devenir un support incontournable pour les Artistes-peintres.

Un support qui n'est pas qu'une toile de fond

Une toile de peinture est généralement faite de lin, de coton, d'un mélange des deux ou de fibres synthétiques. Les toiles en lin sont plus durables et de meilleure qualité, celles en coton sont plus souples et moins onéreuses. Le lin offre une bien meilleure stabilité dans le temps que le coton car il est peu sensible à l’humidité et très peu élastique. Il est le support de référence pour les Artistes-peintres pour ses qualités optimales de conservation, son toucher et sa douceur. Ses fibres sont résistantes et solides.

Si la plupart des toiles vendues dans le commerce sont prêtes à peindre, certains Artistes préfèrent les confectionner artisanalement ou préparer eux-mêmes leur support en appliquant un enduit acrylique ou du "Gesso". Quelques Artistes modernes choisissent parfois de peindre sur des toiles non apprêtées, c'est-à-dire sans enduit, malgré les risques de détérioration dans le temps. Un gros grain favorise l'accroche de la peinture et donne un aspect "brut". À l'inverse, les peintres de la Renaissance recouvraient leur toile avec une peinture blanche qu'ils polissaient à plusieurs reprises afin d'obtenir une toile glacée à même d'exempter l'œuvre de toute trace de pinceau. Ainsi, le choix du support et sa préparation peuvent jouer en faveur d'une touche picturale plus ou moins franche.

Découvrez les Œuvres Bodjaro

Une Sélection de Tableaux Uniques et Originaux, peints en France par de talentueux Artistes Contemporains.

1 de 4